Alain Jardel | FFBB

Alain Jardel

Message d'erreur

Warning : array_flip(): Can only flip STRING and INTEGER values! dans EntityCacheControllerHelper::entityCacheLoad() (ligne 73 dans /var/home/ffbb/public_html/sites/all/modules/contrib/entitycache/includes/entitycache.entitycachecontrollerhelper.inc).
Equipe de France féminine
20 ans des Filles en Or
Le 23 septembre 2001, au Mans, l’Equipe de France féminine remportait le premier titre européen de son histoire après avoir survolé la compétition, sous la houlette d’Alain Jardel.
Les Bleues de 2001 honorées à Strasbourg
L’Équipe de France féminine de 2001, sacrée Championne d’Europe au Mans il y a 20 ans, a été mise à l’honneur ce dimanche à Strasbourg à la mi-temps du match France - Russie.
12 Filles en Or
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou e...

20 ans des Filles en Or

Corps: 

8 matches 8 victoires et un dernier succès dans la salle d’Antarès, au Mans, sous les yeux du Premier Ministre de l’époque, Lionel Jospin. L’Equipe de France féminine n’avait pas raté son rendez-vous avec l’histoire lors de l’EuroBasket 2001 pour s’offrir son premier titre et un surnom pour l’éternité : 12 filles en Or. A leur tête, Alain Jardel, 55 ans à l’époque, ancien guide du BAC Mirande et qui avait pris en main en 1997 une équipe nationale au fond du trou. 20 ans plus tard, il revient sur un moment fort du basket français.

Une date spéciale
"Il se trouve que par don, j’ai la mémoire des chiffres. Le 23 septembre occupe bien sûr une place particulière. Ce mois avait commencé par un drame aux Etats-Unis puis par un autre qui nous avait touchés, les Occitans, puisque Toulouse avait été endeuillé. Et au milieu de tout cela une magnifique compétition à Orléans et au Mans."

Le soutien du public
"On me faisait croire que jouer à domicile était un inconvénient. Je n’y ai trouvé que des avantages. Nous étions dans nos repères avec notre cuisine et accueillis magnifiquement par le public français. J’ai un souvenir attendri d’Orléans où les gens étaient au petit soin pour nous. Nous n’avions plus qu’à envoyer le rouleau compresseur."

La certitude de gagner
"Notre confiance était immense. Il faut dire la vérité et savoir où est sa place. Nous avions une grande chance de remporter la victoire. D’ailleurs le matin de la finale nous avions fait des choses ordinaires sans regarder des vidéos à l’infini. Les joueuses se connaissaient jusqu’au quatrième prénom."

La Russie de Kapranov en finale
"On a joué un très grand match en finale. Avec des joueuses au sommet de leur art. Yannick Souvré était le chef d’orchestre attendu. Cathy Melain est au top de son niveau. Et nous avons le privilège d’avoir dans nos rangs, pour moi, la meilleure joueuse française de tous les temps. Isabelle Fijalkowski. Dans les jours qui suivent elle nous apprend d’ailleurs qu’elle arrête. Elle avait d’autres projets… à 29 ans. Audrey Sauret était en quelque sorte le quatrième mousquetaire pour reprendre une image éculée."

Un lien indéfectible
"J’en ai pris totalement conscience lors de la magnifique journée que nous a offert la FFBB à Strasbourg pendant l’EuroBasket. J’ai toujours entretenu des liens plus étroits avec certaines et plus distanciés avec d’autres. Des joueuses ne s’étaient pas revues en face à face depuis 20 ans. Mais on ne pouvait pas les faire sortir de table. Elles sont parties d’éclats de rire en anecdotes, en se racontant même leur détestation mutuelle. Aucun problème."

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Date d’écriture: 
Jeudi, 23. Septembre 2021
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le 23 septembre 2001, au Mans, l’Equipe de France féminine remportait le premier titre européen de son histoire après avoir survolé la compétition, sous la houlette d’Alain Jardel.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/0sXd0CJQLxs" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Les Bleues de 2001 honorées à Strasbourg

Corps: 

Le 23 septembre 2001, l’Équipe de France féminine remportait, pour la première fois de son histoire, le championnat d’Europe féminin en battant en finale la Russie (73-68) au Mans. Clin d’œil du destin et près de 20 ans plus tard, c’est à l’occasion du match France - Russie joué à Strasbourg dans le cadre de l’EuroBasket Women 2021 que la Fédération Française de BasketBall a souhaité mettre à l’honneur les 12 Filles en Or. L’ensemble du staff tricolore a également accompagné les joueuses sur le parquet du Rhénus Sport, avec la présence exceptionnelle de la Ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu.

Derrière leur capitaine Yannick SOUVRÉ et l’entraîneur Alain JARDEL, les Bleues ont reçu l’ovation du public alsacien présent en nombre dans la salle.

Équipe de France féminine - Championne d’Europe 2001
Les joueuses : Nicole ANTIBE, Sandra DIJON, Isabelle FIJALKOWSKI, Edwige LAWSON-WADE, Sandra LE DRÉAN, Nathalie LESDEMA, Cathy MELAIN, Loëtitia MOUSSARD, Audrey SAURET, Laure SAVASTA, Yannick SOUVRÉ, Dominique TONNERRE

Le staff technique et médical : Alain JARDEL (entraîneur), Jacques COMMERES (assistant), Ivano BALLARINI (assistant), Jean-Paul CORMY (assistant), Gérard MURGUES et Gilles DOLIGE (médecins), Stéphane VOUILLOT, Giles DENIS, Jérôme BAICRY, et Sabine JURAS (kinés), Jean-Marc JEHANNO (Chef de délégation).

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Service de presse FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 20. Juin 2021
Vignette: 
De gauche à droite : Jean-Pierre SIUTAT (président FFBB), Sandra LE DREAN, Nathalie LESDEMA, Edwige LAWSON-WADE, Roxana MARACINEANU (Ministre déléguée aux Sports), Loëtitia MOUSSARD, Sandra DIJON, Audrey SAURET, Alain JARDEL (coach), Isabelle FIJALKOWSKI, Yannick SOUVRE, Dominique TONNERRE, Ivano BALLARINI (assistant), Jacques COMMERES (assistant), Stéphane VOUILLOT (kiné), Gérard MURGUES (médecin), Sabine JURAS (kiné), Gilles DENIS (kiné), Jérôme BAICRY (kiné), Jean-Pierre HUNCKLER (vice-président FFBB).
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’Équipe de France féminine de 2001, sacrée Championne d’Europe au Mans il y a 20 ans, a été mise à l’honneur ce dimanche à Strasbourg à la mi-temps du match France - Russie.
crédit: 
Julien Bacot / FFBB
Pour Newsletter: 

12 Filles en Or

Corps: 

Pour la première fois de son histoire, l’Équipe de France féminine fut sacrée championne d’Europe en 2001, sur le territoire national, au Mans. Cela eu pour effet de propulser le basket féminin sous les projecteurs médiatiques.

Cette nuit-là, Ilona Kostine s’était retrouvée dans une boîte de nuit du centre du Mans, invitée par ses équipières de Bourges avec qui elle avait gagné l’Euroligue quelques mois auparavant. Seulement le champagne a dû lui paraître bien amer. La Russie venait d’échouer en finale de l’Eurobasket (68-73) et ce sont les Françaises qui riaient, dansaient, savouraient ce moment unique.
En ce début de XXIe siècle, la Russie était encore une référence du basket féminin européen même si elle n’était pas la superpuissance qu’avait constitué feu l’URSS, vingt-et-une fois championne du continent. Ce soir-là, Maria Stepanova, si reconnaissable avec ses jambes interminables qui la propulsent à 2,02m, réalisa un double double (12 points et 10 rebonds), Elena Baranova et Ioulia Skopa scorèrent 14 points chacune, et Ilona Korstine effectua ses habituelles contorsions sous le cercle, mais jamais les Bleues ne furent fébriles, même quand les Russes semblèrent pouvoir revenir à leur hauteur dans le troisième quart-temps.
« Je vais vous surprendre en disant que je n’étais pas plus énervé que d’habitude, que je n’ai pas eu d’inquiétude majeure, même au retour des Russes. C’est étonnant le sentiment de calme que j’avais ce matin, on est allé faire une séance de détente au stade, en plein air, où on s’est bien amusé. Sans crispation. Les filles ont franchi un palier » commentait après coup le coach Alain Jardel.
« C’est toute la confiance qu’on a accumulée depuis 1999. On croit en certaines choses, on espère beaucoup et on a conscience qu’il ne faut plus stresser », surenchérissait Cathy Melain faisant référence au parcours de son équipe à l’Euro précédent et aux JO de Sydney. La première fois, les Françaises avaient butté lors du dernier acte face au pays hôte, la Pologne, la deuxième fois en quart de finale au bénéfice de la Corée du Sud qu’elles auraient probablement battu neuf fois sur dix.

Cathy Melain élue MVP de l’Euro

Sérénité, c’est le mot qui résume tout le parcours de l’Équipe de France, à Orléans et au Mans. Elle remporta ses huit matches et n’a donc jamais démâté même quand les vents étaient défavorables contre l’Espagne. Cette équipe réunissait des joueuses d’âges différents (32 ans pour l’aînée Yannick Souvré, 22 ans pour la benjamine Edwige Lawson), qui n’étaient pas toutes copines en dehors du terrain, mais qui étaient réunies sur un intérêt commun : gagner. « Ce qui m’a le plus marqué, c’est cette osmose. Nous sommes douze joueuses qui sommes interchangeables. Certaines jouent plus que d’autres mais on ne le sent pas. Et c’est rare les équipes où on ne sent pas la différence entre celles qui jouent et celles qui ne jouent pas », faisait remarquer Laure Savasta.
La France s’appuya tout de même sur un cinq particulièrement performant avec Yannick Souvré à la mène, Audrey Sauret et Cathy Melain à l’extérieur, Nicole Antibe et Isabelle Fijalkowski à l’intérieur. Plus Sandra Le Dréan et Edwige Lawson comme principales rotations. Si une tête dépassait du groupe, c’est celle de Cathy Melain au sommet de son art et élue MVP de la compétition. « Elle sait tout faire et ses coéquipières, ses entraîneurs et probablement ses adversaires, vous diront tous que c’est une joueuse complète. Moi qui la connais bien, je dirais totale. Car pour Cathy, le basket c’est sa vie. Pas un magazine, pas un match télévisé ne lui échappe. Elle en mange matin, midi et soir. Pour son plaisir mais également pour son éducation car Cathy est une perfectionniste, une ambitieuse qui voit toujours plus haut », analysa Yannick Souvré.

Sur les chaînes généralistes

Distant lors du quart et de la demi-finale, le public d’Antarès au Mans sut se mobiliser vocalement pour la finale. « C’est ça l’avantage du terrain, le public a su nous encourager et je remercie celui du Mans et tous les autres qui ont compris qu’au-delà d’une aventure sportive, il s’agit d’une aventure humaine », s’enthousiasma Alain Jardel.
De fait, les 12 filles en or ont profondément marqué les esprits. C’était la première fois qu’une Équipe de France de basket était Championne d’Europe. Demi-finale et finale furent diffusées sur France Télévisions ce qui assurait inévitablement une caisse de résonnance supérieure. Les jours suivants, les joueuses et leur coach furent les invités de différentes chaînes de télévision et de stations de radio, les unes aux Mandrake d’Or de Jean-Pierre Foucault, les Valenciennoises à Télé Matin, Yannick Souvré, la plus sollicitée, à On a tout essayé de Laurent Ruquier. « C’est la première année où les médias généralistes s’intéressent à nous et à la Ligue parce que les douze Championnes d’Europe y jouent », nota la capitaine des Bleues.
Le Président de la Fédération, Yvan Mainini, avait également savouré de voir les Françaises investir la plus haute marche du podium. « Il y a des moments comme cela où il y a une forte envie de chialer, quand on entend La Marseillaise parce qu’on se dit qu’on y est quand même un peu pour quelque chose pour en être arrivé là. »

Catégorie: 
Surtitre: 
20 ans LFB
Auteur: 
Texte : Pascal Legendre
Date d’écriture: 
Lundi, 6. Novembre 2017
Vignette: 
Chapeau: 
La Ligue Féminine de Basket fête ses 20 ans. Tout au long de la saison, la LFB vous propose de découvrir ou redécouvrir, les faits marquants, les équipes, les entraîneurs ou encore les joueuses qui ont fait sa légende. Aujourd'hui, et alors que s'ouvre la première fenêtre de qualification à l'Euro féminin 2019, retour sur l'épopée victorieuse des Bleues en 2001.
Social_posts: 
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x7o1cq" allowfullscreen></iframe>
S'abonner à RSS - Alain Jardel