LFB | FFBB

LFB

Message d'erreur

  • Warning : array_flip(): Can only flip STRING and INTEGER values! dans EntityCacheControllerHelper::entityCacheLoad() (ligne 73 dans /var/home/ffbb/public_html/sites/all/modules/contrib/entitycache/includes/entitycache.entitycachecontrollerhelper.inc).
  • Warning : array_key_exists() expects parameter 2 to be array, boolean given dans include() (ligne 236 dans /var/home/ffbb/public_html/sites/all/modules/custom/ffbb_main/themes/ffbb-main-menu.tpl.php).
  • Warning : array_key_exists() expects parameter 2 to be array, boolean given dans include() (ligne 236 dans /var/home/ffbb/public_html/sites/all/modules/custom/ffbb_main/themes/ffbb-main-menu.tpl.php).
Site internet
Basketlfb.com fait peau neuve
Depuis ce matin la nouvelle mouture du site internet, basketlfb.com est accessible, vous y retrouverez toutes vos rubriques habituelles et de nombreuses nouveautés. Comme les nouveaux sites LF2, NM1 e...
Angers sauve sa tête
Ce soir en match avancé des 16e de finale de la Coupe de France féminine, poussé à la prolongation par une belle équipe de Montbrison (LF2), l'UFAB Angers (LFB) a finalem...
Tirage des 16e de finale
Jean-Pierre Hunckler, le premier vice-président et trésorier de la FFBB, a procédé aujourd'hui au tirage au sort des 16e de finale de la Coupe de France Joë Jaunay. Les r...
Rester invaincues
Quatre finales, quatre titres, Montpellier n'a jamais perdu en finale de la Coupe de France. Le club héraultais a donc bien l'intention de faire perdurer cette tradition ce samedi face à Charleville-Mézières. Cette finale inédite sera à suivre ce samedi 24 avril à partir de 16h15...
Montpellier fait sensation et file en finale
Montpellier a créé la sensation ce soir en se qualifiant au détriment du Bourges Basket (78-70) pour la finale de la Coupe de France. Lors de sa dernière participation en 2016, les Héraultaises l...
Carole Force nouvelle Présidente de la LFB
Lors de la première réunion du nouveau comité directeur de la FFBB qui s’est ten...
Dumerc un peu plus dans la légende
Basket Landes - Bourges sur la chaîne L'Équipe
Reims et Landerneau ouvrent le bal des 8e

Pages

Un début de prépa confus

Corps: 

Mercredi 26 août
Reims (LF2) - Charleville-Mézières 58-69
Bourges - Roche Vendée 85-53

Vendredi 28 août
Lyon - Charnay 66-60
Saint-Amand - Charleville annulé

Samedi 29 août et dimanche 30 août
Le tournoi de Mondeville qui devait concerner Villeneuve d'Ascq, Landerneau, Bourges et Mondeville a été annulé la veille du premier match en raison de la Covid-19 dans les rangs bretons et berruyers (cas positifs au centre de formation).

Voir le programme complet des matches de préparation

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Préparation 2020
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Lundi, 31. Août 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors qu'une petite dizaine de matches amicaux étaient prévus la semaine dernière pour les clubs de Ligue Féminine, seuls trois ont pu avoir lieu. La préparation des équipes LFB débute donc de manière difficile à un peu mois d'un mois de la première journée de championnat.
Pour Newsletter: 

"Commencer la saison avec un titre ça t'apporte de la confiance"

Corps: 

"C'était ma première expérience 3x3. Pour une première, d'avoir été jusqu'au bout c'est quand même quelque chose d'extraordinaire". Soana Lucet a intégré l'effectif des Las Campeonas, déjà double vainqueur en titre de l'Open de France (2018 et 2019), en vue d'un troisième sacre. Nouvelle venue dans une team qui joue ensemble depuis quelques années maintenant, la rookie avait quelques aprioris concernant la pratique : "Caro m'avait déjà parlé du 3x3 et c'est vrai que bêtement j'avais dit non ça ne m'intéresse pas. Ce qui me faisait peur c'est le terrain. Je me suis dit que j'allais me faire mal et je n'ai plus 20 ans." Mais sa coéquipière en club a vu en elle la valeur ajoutée qu'elle pouvait apporter à l'équipe et ne va pas la lâcher : "En fait avec le COVID-19 je n'ai pas pu rentrer en Nouvelle-Calédonie et tout l'été on s'est entrainées ensemble avec Caro. Elle m'a parlé une première fois de l'Open de France et je lui ai dit non ce n'est pas pour moi. Puis elle cherchait quelqu'un et elle est revenue à la charge deux semaines après et elle m'a dit Soana t'es sûre ? Tu sais ça pourrait t'apporter une expérience, tu pourras voir comment ça se passe, ça pourrait t'aider dans ton jeu perso aussi. Je lui ai dit bon écoute physiquement je suis prête et c'est vrai qu'au final tu n'as pas tort, pourquoi pas essayer. J'ai dit d'accord."

La joueuse de la Roche Vendée Basket, qui n'avait encore jamais pu s'essayer au 3x3 ressort de cette expérience convaincue : "Le demi-terrain, le fait de jouer vite, devoir lire tout de suite la situation, ne pas se poser de questions, j'ai vraiment kiffé. Caro m'avait brieffé étant donné que j'avais quand même des pros du 3x3 avec moi. Elle m'avait expliqué que t'as 2-3 secondes max pour analyser si tu peux jouer le 1 contre 1 sinon c'est de la lecture de jeu. Il faut couper, faire des appels, lire les espaces. Le but étant de marquer un panier facile le plus vite possible et de derrière être prête à défendre. Ce côté-là, j'ai vraiment kiffé."

Vainqueur de l'Open de France 2020 avec 5 victoires en 5 matches, Soana Lucet remercie sa coéquipière en club et maintenant en 3x3 de l'avoir poussée : "Je ne regrette pas du tout. Comment pourrais-je regretter ? Nantes, c'était magnifique. J'avais déjà été voir le Grand Éléphant sur l'Île des Machines mais le fait de jouer devant c'était extraordinaire. Parfois quand je regardais les autres matches, je voyais l'éléphant passer derrière et c'était vraiment magique. Franchement je trouve que le spot a vraiment été bien choisi." Une Soana comblée tant sur le plan émotionnel que sportif : "On a commencé les entraînements collectifs avec le RVBC et le fait d'avoir remporté l'Open de France m'a apporté un boost. Le fait de commencer la saison avec un titre ça t'apporte de la confiance. Ca m'a aussi rappelé que je pouvais un peu jouer au poste."

La tâche était délicate pour la joueuse néo-calédonienne qui s'ajoutait à un effectif qui avait déjà beaucoup prouvé sur le circuit. Cependant Soana avait, selon elle, la meilleure aide pour partir au combat : des coéquipières expérimentées et douées en 3x3 : "Comme elles s'y connaissent vraiment, on a l'impression que c'est facile. Elles se connaissent donc tu vois qu'il y a une osmose. Je trouve que les trois filles avec lesquelles j'ai joué (Marie Mané, Victoria Majekodunmi et Caroline Hériaud) sont les meilleures. Je suis encore une novice, mais je les ai trouvées vraiment fortes." De plus, sa relation et le fait qu'elle joue en club avec Caroline Hériaud a grandement facilité les choses : "Caro je la côtoie tous les jours. Depuis le mois de mai on s'entraîne ensemble. Avec Caro c'est facile, donc je savais quand je la regardais que soit elle allait tirer et je devais suivre au rebond, soit je devais venir lui faire écran ou switcher."

Un premier titre, une première expérience : assez pour avoir fait naître une passion et la revoir prochainement sur un terrain 3x3 ? "Je ne ferme pas de portes. Je me dis que si j'ai la possibilité de revenir, bon ça dépendra si les filles veulement me reprendre, mais franchement pourquoi pas ! J'ai vraiment apprécié. J'ai passé un bon moment donc tant que physiquement je suis ok, je ne vois pas pourquoi je ne reviendrais pas. Si les filles me réinvitent je pourrais être de nouveau une Las Campeonas l'année prochaine." Une envie décuplée par le fait de rendre fier sa famille : "Je suis fière d'être la première néo-calédonienne à gagner l'Open de France 3x3. Je sais que ma mère qui me suit à fond s'est levée à 3 heures du matin. Elle se levait toutes les 2 heures pour regarder mes matches. Elle me disait tu me dis quand se déroule le prochain match. Elle était vraiment à fond et les rendre fiers, ça me fait plaisir."

Il faudra donc redoubler de talent à l'Open de France 2021 pour tenter de barrer la route du four-peat au triple vainqueur en titre. Déjà très à l'aise sur le circuit Superleague 3x3 depuis trois ans, Las Campeonas semble avoir trouvé en Soana une corde de plus à son arc.

Revoir la finale femme de l'Open de France 2020 :

Catégorie: 
Surtitre: 
SUPERLEAGUE 3x3 présentée par GRDF
Auteur: 
Ulysse Chedhomme/FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 21. Août 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Soana Lucet, coéquipière de Caroline Hériaud en club à la Roche Vendée Basket, a remporté l'Open de France 3x3 à Nantes pour sa première participation. Intégrée parfaitement à l'équipe et décisive pendant la compétition, elle revient sur sa belle première expérience 3x3.
crédit: 
BACOT/FFBB
Pour Newsletter: 

"Je me suis dit qu'il était temps"

Corps: 

C'est donc officiel, tu prends ta retraite sportive...
C'est quelque chose qui était réfléchi depuis un moment. J'ai 35 ans, le corps n'est plus aussi frais qu'avant et j'ai eu plusieurs blessures durant les saisons, c'est fatiguant surtout mentalement. Je pense aussi qu'à un moment on aspire à quelque chose d'autre dans sa vie. Ca a commencé la saison dernière et cette année j'ai pris conscience que j'avais besoin de renouveau, de changement. Quand il y a eu le COVID, je me suis dit qu'il était temps.

Entre 2004 et 2020, quelles évolutions y a-t-il eues dans le jeu en LFB ?
Le basket a beaucoup évolué. Le basket féminin est plus rapide, plus fort, plus athlétique. Il y a une grosse évolution par rapport à quand j'ai commnencé. Je faisais partie des plus grandes alors qu'aujourd'hui pas du tout. L'engouement qu'il y a autour du basket a changé, le basket féminin a pris plus d'importance dans le monde du sport.

Et d'un point de vue plus personnel ?
J'ai aussi évolué, je suis passée par toutes les phases. J'ai commencé à 19 ans à la fin de mon adolescence et je finis à 35 comme une femme plus mûre. Il y a eu énormément de rencontres avec des personnes sympas qui ont fait beaucoup de choses pour moi. J'ai été beaucoup aidée et grâce à ces coaches, ces joueuses, j'ai pu faire une carrière comme ça. J'en suis très contente.

Qu'est-ce que tu as le plus apprécié dans ta carrière ?
J'ai tout apprécié. Quand on se dit que c'est la fin on fait un bilan et en fait j'ai tout aimé. C'est bizarre. J'aimais surtout l'excitation des gros matches, le stress, les insomnies. Je me mets beaucoup la pression.

Tes trois titres LFB ont, à chaque fois, été le premier pour le club dans lequel tu évoluais...
J'étais au bon endroit au bon moment (rires). Pour moi le groupe est super important. Dans les clubs où j'ai gagné, il y avait souvent un groupe très fort. Les coaches aussi, mine de rien ils font le boulot. J'ai toujours été bien entourée.

Quels sont tes projets pour la suite ?
Je vais reprendre les études et aussi penser à construire une famille. A 35 ans on a envie d'être maman. J'ai un projet de reconversion mais je ne vais pas trop en dire pour l'instant.

Fatimatou Sacko
Née le 12 avril 1985 à Paris
Intérieure - 1m83

Parcours (404 matches joués en LFB - 6 seléctions en Équipe de France)
2001-2004 Pôle France
2004-2009 Villeneuve d'Ascq
2009-2010 Tarbes
2010-2014 Lattes Montpellier
2014-2016 Villeneuve d'Ascq
2016-2018 Lattes Montpellier
2018-2019 Lyon
2019-2020 Charleville-Mézières

Palmarès
Championne d’Europe U20 2005
Médaille d'argent Euro U20 2004
Médaille d'argent Euro U18 2002
Championne d’Europe U16 2001
Eurocoupe 2015
Championne de France LFB 2010, 2014 et 2019
Coupe de France 2011 et 2013
Match des Champions LFB 2016

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mercredi, 5. Août 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Après Paoline Salagnac et Laetitia Kamba, une nouvelle figure du championnat LFB officialise sa retraite sportive : Fatimatou Sacko. Triple championne de France LFB avec Tarbes (2010), Lattes Montpellier (2014) et Lyon (2019), la Parisienne, passée par le Pôle France et multi médaillée avec les Équipes de France jeunes, aura joué 16 saisons au plus haut niveau.
Pour Newsletter: 

Triplé inédit pour Las Campeonas

Corps: 

Toulouse (2018), La Rochelle (2019) et maintenant Nantes, rien ne résiste à Las Campeonas qui plane sur le basket 3x3 français. Les partenaires de Caroline Heriaud n'ont laissé aucune chance à la concurrence au Parc des Chantiers, cadre majestueux de l'édition 2020. Deux victoires autoritaires en phase de poule (14-4 puis 21-8) ont hissé le quatuor estampillé LFB en quarts de finale.

Rennes des Neiges (18-11) puis 3nity en demi-finale (19-11) n'ont pas été en mesure de stopper la machine Las Campeonas. L'autre finaliste, Junko, avec Hortense Limouzin, Maeva Djaldi-Tabdi, Noémie Brochant, Maud Stervinou, pouvait nourrir de grosses ambitions après avoir éliminé l'un des favoris (15-13), Poitiers Medley (Mamignan Touré, Clarince Djaldi-Tabdi, Marie-Eve Paget, Eva Marsac).

Porté par une Caroline Heriaud en feu et désignée MVP, Las Campeonas a rapidement éteint tout suspense. Le score est sévère mais logique (21-12) tant la domination des partenaires de Soana Lucet, qui découvrait le 3x3 en remplacement d'Assitan Koné, membre historique de l'équipe, a été totale lors de magnifique cette journée nantaise.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Basket 3x3
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Lundi, 3. Août 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Caroline Heriaud, Marié Mané, Victoria Majekodunmi et Soana Lucet ont remporté samedi à Nantes l'Open de France 3x3, présenté par GRDF. Las Campeonas est devenue la première équipe à graver trois fois de suite son nom au palmarès.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/QBKo_ANs_hE" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Le calendrier a été dévoilé

Corps: 

Une semaine après la finale de la Coupe de France Bourges - Lyon qui se jouera à l'AccorArena le 18 septembre, les clubs de Ligue Féminine débuteront la saison 2020-2021. Et la première journée offrira déjà quelques affiches alléchantes comme Basket Landes - Lattes Montpellier, Bourges Roche Vendée ou encore le court déplacement de Lyon à Charnay.

Attendus par les supporters, les derbies régionaux pimenteront l'exercice 2020-2021. Que ce soit dans le Nord entre Villeneuve d'Ascq et Saint-Amand (17/10 et 16/01), le Sud Ouest avec Tarbes et Basket Landes (24/10 et 23/01) ou encore les Pays de la Loire pour Nantes Rezé - Roche Vendée (03/10 et 19/12), l'ambiance sera festive dans les salles de Ligue Féminine.

Le calendrier des coupes d'Europe n'étant pas encore connu (tirage au sort le 17 août), certaines dates de rencontres sont susceptibles d'être modifiées suite à la réunion d'harmonisation des calendriers qui se tiendra le 20 août (match déplacé le vendredi ou le dimanche par exemple).

A l'issue des 22 journées de saison régulière (21 mars 2021), les huit premiers joueront les playoffs pour tenter de décrocher le titre de champion alors que les équipes classées de 9 à 12 disputeront les playdowns pour déterminer la formation sportivement reléguée en LF2.

Playoffs*

Quarts de finale
27 mars, 3 et 10 avril 2021

Demi-finales
21, 27 et 30 avril 2021

Finale
4, 6, 9, 11 et 15 mai 2021

Playdowns

27 mars, 3, 10, 21, 27 et 30 avril 2021

Cliquez ici pour voir le calendrier complet
*sous réserve de modifications ultérieures liées aux diffusions TV

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Saison 2020-2021
Date d’écriture: 
Jeudi, 30. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Commission Fédérale des Compétitions a publié ce jour le calendrier de la saison 2020-2021 de Ligue Féminine. La première journée de championnat aura lieu le week-end du 26-27 septembre.
Pour Newsletter: 

Elles font leur retour au jeu

Corps: 

L'Open de France 3x3, présenté par GRDF, sonne le retour au premier plan du basket après des mois difficiles liés à la crise sanitaire. A Nantes, samedi 1er août, les meilleurs joueurs et joueuses français de 3x3 seront au rendez-vous pour essayer de graver leur nom au palmarès. La France, meilleure nation mondiale du classement féminin, dispose de joueuses de très haut niveau qui évoluent pour la plupart en Ligue Féminine.

Vainqueures en 2018 et 2019, Caroline Heriaud (Roche Vendée) et ses copines de Las Campeonas (Marie Mané, Victoria Majekodunmi, Soana Lucet) chercheront à réaliser le premier three-peat de l'histoire de cette compétition. Plusieurs équipes auront les moyens de contrarier les plans de la capitaine du RVBC à l'image de 3nity de Myriam Djekoundade (Landerneau) qui sera accompagnée de Marie-Paule Fopossi, Camille Droguet (La Tronche Meylan, LF2) et Anna Ngo Ndjock (Saint-Amand).

Poitiers Medley sera également un redoutable concurrent puisque Mamignan Touré (Basket Landes), Clarince Djaldi-Tabdi (Nantes Rezé), Marie-Eve Paget (Basket Landes) vont unir leurs forces. Junko (Hortense Limouzin, Maeva Djaldi-Tabdi, Noémie Brochant, Maud Stervinou) pourrait également tirer son épingle du jeu.

D'autres joueuses passées par la LFB fouleront le terrain nantais comme Claire Parisi et Shelby Saint-Just (Bordeaux Ballistik), Jodie Cornelie-Sigmundova (Lev'Elles Up) ou encore Sabrina Palie (Old School Fever).

Open de France 3x3, présenté par GRDF

Samedi 1er août à partir de 10h00 au Parc des Chantiers de Nantes (entrée gratuite)

En direct à partir de 15h30 sur YouTube et Facebook et à la TV sur Sport en France à partir de 19h00 (demi-finales et finales)

Plus d'infos sur www.3x3ffbb.com

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mardi, 28. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
De nombreuses joueuses de Ligue Féminine participeront samedi 1er août à l'Open de France 3x3, présenté par GRDF, au Parc des Chantiers à Nantes. Double tenante du titre, l'équipe Las Campeonas de Caroline Heriaud va tenter de conserver son bien. L'événement sera retransmis en direct sur Internet et Sport en France.
Pour Newsletter: 

La Commission a statué

Corps: 

Avis favorable engagement en LFB 2020/21 :

Roche Vendée BC, Nantes Rezé Basket, ESB Villeneuve d'Ascq LM, Flammes Carolo Basket AA, Lyon ASVEL Féminin, St Amand Hainaut Basket, SASP Basket Landes, Tarbes Gespe Bigorre, BL Montpellier MMA, SASP Bourges Basket, Landerneau Bretagne Basket, Charnay Basket Bourgogne Sud

Avis favorable engagement en LF2 2020/21 :

BC Saint-Paul Rezé, UF Angers Basket 49, Montbrison Féminins BC, SAS Toulouse Métropole Basket, COB Calais, Reims Basket Féminin, C’Chartres Basket Féminin, AS Aulnoye, USO Mondeville Basket, BC La Tronche Meylan, S. Illkirch Graffenstaden 

Avis favorable engagement en NM1 2020/21 :

STB Le Havre, Vendée Challans Basket, ALS Andrézieux Bouthéon Basket, SAS SP BC Orchies, SAS Saint-Vallier BD, Union Tarbes-Lourdes PB, Rueil AC Equipe 1ère, CEP Lorient Basket-Ball, SOM Boulogne, Toulouse BC, Aurore Vitré BB, AS Kaysersberg ABCA, Stade Rochelais Rupella, Etoile Angers Basket, Union Tours MB, JSA Bordeaux Métropole Basket, C’Chartres Basket Masculin, Caen BC, Vanves GPSO Basket, Dax Gamarde Basket 40, SO Pont de Cheruy Charvieu Chavanoz Basket-Ball, Mulhouse Basket Agglomération, Besançon Avenir Comté, GET Vosges, US Avignon Le Pontet Basket, Union Rennes Basket 35, Pays des Olonnes Basket

Avis favorable engagement en NM2 2020/21 (club NM1 sollicitant son engagement en NM2 2020/21) :

Enfants du Forez

Avis défavorable engagement en NM2 2020/21 (club NM1 sollicitant son engagement en NM2 2020/21) :

La Charité Basket 58 : Rétrogradation en Ligue Régionale

Avis favorable engagement en NM2 2020/21 :

Etoile Charleville Mézières, ES Gardonne, Beyssac Beaupuy Marmande, US Maubeuge BB,

Avis favorable engagement en NM3 2020/21

ESC Trappes SQY, Val d’Albret Basket, Wasquehal Flash B

Avis favorable engagement en NF2 2020/21

Rennes Avenir

Avis favorable engagement en PNM 2020/21

Gouvieux Basket Oise

Décisions pour non production 2 mois après échéance (art.733 des RG FFBB) :

  • Roche Basket AL : Rétrogradation en division Régionale Masculine 2 pour la saison 2020/2021. Suite au recours du club, la Chambre d’Appel FFBB a réformé la décision CCG et rétrogradé le club en Pré-Nationale Masculine ;
  • Perpignan le Soler MB : Rétrogradation en division Régionale Féminine 2 pour la saison 2020/2021 ;

 

Conformément aux dispositions de l’article 924 des Règlements Généraux FFBB, les clubs peuvent interjeter appel devant la Chambre d’Appel à l’encontre des décisions de la Commission de Contrôle de Gestion, dans un délai de 10 jours ouvrables à compter de la date de réception de la décision.

Catégorie: 
Surtitre: 
Commission Contröle de Gestion
Date d’écriture: 
Vendredi, 10. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Commission de Contrôle de Gestion (CCG) de la FFBB a statué sur les clubs engagés en championnats LFB/LF2/NM1 et/ou sportivement qualifiés pour ces compétitions au terme de la saison (hors Pôle France BasketBall). Elle a par ailleurs statué sur l’engagement des clubs CF/PN pour lesquels elle s’était saisie.
Pour Newsletter: 

8 clubs LFB engagés en coupe d'Europe

Corps: 

Euroligue Féminine

- LDLC ASVEL Féminin
- Bourges Basket
- Basket Landes (certainement tour préliminaire)


Eurocoupe féminine

- Charleville-Mézières
- Roche Vendée BC
- Landerneau BB
- ESB Villeneuve d’Ascq-LM
- Saint-Amand

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupes d'Europe féminines
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le Bureau Fédéral de la Fédération Française de BasketBall a décidé, ce jour, de proposer à la FIBA Europe l’engagement de huit clubs de LFB en Euroligue et Eurocoupe Féminine pour la saison 2020-2021.
Pour Newsletter: 

L'ascenseur tarbais

Corps: 

C'est une anecdote encore présente dans la mémoire de l'une des actrices principales, Isis Arrondo. Au cours d'un 1/16è de finale de Coupe de France largement dominé par le pensionnaire de LFB face à Colomiers (NF1), la meneuse tarbaise se trouve sous le cercle, encadrée par Isabelle Yacoubou et Liz Moeggenberg, alors que son équipe effectue une remise en jeu en ligne de fond. "Je n'ai pas un grand souvenir de la rencontre mis à part cette petite touche qu'on avait répétée dans la semaine. Je ne sais plus d'où c'est parti mais c'est sûrement Isa (Yacoubou) et François Gomez. On s'était entraînés et j'ai dû être choisie parce que j'étais la plus légère" plaisante Arrondo.

"Flore Perotto (passée par Lattes Montpellier), qui jouait à Colomiers, m'avait dit que ça n'était pas possible, que je ne pouvais pas sauter aussi haut". Mais que s'est-il passé au juste ? Rien de moins qu'un hommage du TGB à la culture rugbystique locale puisque, soulevée par ses acolytes Yacoubou et Moeggenberg, Isis Arrondo se saisit du ballon en haute altitude et tente de conclure une action jamais réalisée sur un parquet. Devant une foule médusée, les hommes en gris mettent rapidement fin à la tentative bigourdane : "Ils ont sifflé avant même que j'ai eu le temps de tirer" se rappelle celle qui n'avait jamais vu le cercle d'aussi près. "On leur a demandé ce qu'ils sifflaient. Ils nous ont dit « on ne sait pas mais ce n'est pas du basket ». Même eux étaient dépassés. Ca avait fait rigoler tout le monde. C'était sympa".

Eric Sans, qui officiait ce soir-là, s'en souvient comme si c'était hier : "Pour moi c'était un match important car je n'avais pas l'habitude de siffler à ce niveau. C'était déjà déstabilisant. (Sur l'action) On reste figé l'espace d'une seconde avec mon collègue, la salle est figée, un silence se fait. Tout le monde est sidéré par ce qui vient de se passer, la meneuse de jeu est morte de rire et mon collègue prend la décision tout de suite d'annuler. Je suis à côté de François Gomez et très théâtralement, avec un sourire complice, il me dit : alors il se passe quoi maintenant ?". Les hommes en gris doivent se justifier : "J'ai cru bon de lui répondre qu'il y avait un vide réglementaire mais que si mon collègue a annulé, c'est qu'il a une bonne raison. Je n'avais aucun argument à lui opposer. François Gomez nous a eus, on a subi sa malice de plein fouet". "Ce qui était cool, c'est qu'elles n'ont pas pris ça comme un manque de respect" indique Arrondo. Une version confirmée par l'homme au sifflet : "Tout ça s'est déroulé dans une ambiance très bon enfant".

Le pire dans l'histoire, c'est qu'Isis Arrondo a raté sa tentative. "J'étais trop loin et je n'ai pas pu m'approcher. J'ai dû faire un petit tir à la con. Quel dommage ! Bon les arbitres avaient sifflé avant mais j'aurais trop aimé m'approcher, rester accrochée et leur dire que j'avais marqué" s'enflamme la meneuse. Une chose est sûre, la joueuse comme l'arbitre sont encore dans le flou. "Je ne sais pas si c'est autorisé et si ça ne l'est pas, pourquoi. Je suis curieuse de savoir la violation exacte" pour Arrondo; "si ça devait se reproduire, je pense que les arbitres refuseraient le panier mais pourquoi..." s'interroge Sans. Bruno Vauthier, responsable de la formation des officiels à la FFBB, siffle la fin avec un code de jeu à la main : "A la suite de cette action et d'une autre similaire en NM3, nous avons alerté la FIBA. Si à l'époque il n'y avait rien, la règle a évolué. L'article 25-7 du règlement indique qu'il est interdit de soulever un partenaire pour jouer le ballon".

Désormais en LF2 à Angers, "une équipe qui a beaucoup d'ambition", Isis Arrondo ne regarde pas ses années en Ligue Féminine avec nostalgie. "La LFB ne me manque pas, j'ai eu des supers années à Tarbes et Nantes. Je prends beaucoup de plaisir avec Angers pour chercher cette montée. J'ai vécu une descente avec Mourenx à l'époque, il faut que j'équilibre mon ratio donc j'aimerais bien vivre une montée et je pourrais partir à la retraite le coeur léger". Une autre histoire d'ascenseur...

Catégorie: 
Surtitre: 
La petite histoire de...
Auteur: 
Par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Juillet 2020
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine de Basket depuis 1998. Le 18 février 2009 à Colomiers, la malice du coach de Tarbes François Gomez avait décontenancé arbitres, adversaires et spectateurs. Récit d'une soirée entrée dans l'Histoire et remise au goût du jour pendant le confinement par le TGB.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Hs5OneHw8Do" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Plus forte que les blessures

Corps: 

A 10 ans, Ornella Bankolé découvre le basket à Monéteau dans l'Yonne. Repérée pour ses qualités d'appuis et de vitesse, elle intègre le pôle espoirs de Dijon puis le Pôle France en 2012. A sa sortie, le club de Calais alors en LFB lui offre son premier contrat professionnel : "J'étais super contente de signer à Calais, dans un projet qui était intéressant pour moi". Membre de l'Équipe de France U18 durant l'été, elle se blesse au genou (ligament croisé) dès l'ouverture du tournoi face à l'Italie et voit ses rêves de Ligue Féminine s'eloigner. "Ca a été très dur mentalement, je me suis dit "tout mais pas maintenant", j'avais beaucoup d'appréhension de devoir revenir de blessure sur une première saison pro. J'étais très inquiète" se rappelle l'arrière.

Après une rééducation menée à un rythme effréné, elle retrouve le terrain et le maillot jaune et bleu du COB avec lequel elle dispute sept rencontres en fin de saison (6,0 points). "J'ai repris assez tôt, il fallait que je me remette en confiance pour faire quelques matches et être apte mentalement à démarrer la saison d'après. Ca m'a mis en confiance de voir que mon genou tenait, de pouvoir faire quelques minutes". Dans son malheur, elle peut compter sur le staff calaisien qui l'aide à remonter la pente : "Dans la rééducation, l'accompagnement, ils ont été au top. J'ai eu une prépa de ouf tout l'été. Ils m'ont remise sur pied". Relégué en LF2, Calais s'appuye sur une Ornella Bankolé à 100% de ses moyens (11,7 points) mais ne parvient pas à retrouver l'élite contrairement à leur jeune ailière qui tape dans l'oeil de Lattes Montpellier, finaliste des playoffs LFB. "Quand Rachid Meziane m'a proposé le projet j'étais très contente de retrouver un club de Ligue Féminine et en plus au BLMA qui a une belle image" confie-t-elle.

Mais le sort semble s'acharner sur l'Icaunaise qui, après sept matches, est touchée à l'autre genou. "La blessure est plus grave parce que les croisés sont touchés mais aussi un autre ligament et le ménisque. Comme j'avais déjà eu ça, je l'ai beaucoup mieux vécu et j'ai basculé tout de suite. Je savais ce qui allait se passer, ce qu'il fallait faire et ne pas perdre de temps. Mentalement j'étais prête". De nouveau sur pied, elle repart avec détermination sous les couleurs lattoises non sans appréhension : "J'étais un peu inquiète. Est-ce que ça va tenir ? Puis j'étais revenue dans un effectif XXL au BLMA, autour de joueuses fortes et expérimentées". Elle réalise pourtant la meilleure saison statistique de sa jeune carrière (7,5 points et 8,3 d'évaluation en 30 matches), obtient ses premières sélections en Équipe de France lors de l'été 2019 et décroche la médaille d'argent à l'Euro. Mesure-t-elle au chemin parcouru depuis sa blessure quatre ans plus tôt ? "J'y pense quand on m'en parle. C'est derrière moi mais je me dis que je suis passée par pas mal d'épreuves, je suis heureuse d'en être arrivée là même si ce n'est pas la fin".

En septembre, Bankolé intégrera une nouvelle équipe puisqu'elle s'est engagée en faveur de Roche Vendée. Avec le RVBC, celle qui porte le numéro 3 en hommage à ceux qui l'inspirent (LeBron James, Maya Moore, Drazen Petrovic) espère franchir un nouveau palier et devenir une joueuse majeure : "Je pars là-bas pour avoir un autre rôle que celui que j'avais à Montpellier, celui d'une remplaçante qui devait apporter. A Roche Vendée j'y vais pour être titulaire, avoir du temps de jeu et montrer de quoi je suis capable".

Catégorie: 
Surtitre: 
La petite histoire de...Ornella Bankolé
Auteur: 
Par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Jeudi, 25. Juin 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Découvrez les petites histoires qui font la grande histoire de la Ligue Féminine de Basket depuis 1998. A sa sortie du Pôle France en 2015, Ornella Bankolé faisait partie des plus grands prospects du basket français. Deux graves blessures aux genoux n'ont pas entamé son ascension et sa soif de briller au plus haut niveau.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - LFB